•   Réaction attendue

    Les compos probables

     Jean Tigana devrait se la jouer prudent pour sa première à Chaban-Delmas en tant qu'entraîneur. Après la déconvenue héraultaise le week-end dernier, le coach bordelais pourrait bien aligner un 4-5-1 d'entrée avec Cavenaghi seul en pointe. Présent dans le groupe, Anthony Modeste pourrait quant à lui rentrer en cours de jeu.

    Les équipes probables :

    Bordeaux : Olimpa - Chalmé, Savic, Sané (ou Planus), Trémoulinas – A. Diarra, Plasil, Gourcuff, Wendel - Gouffran, Cavenaghi.

    Toulouse : Valverde - Gunino, Congré, Cetto, Tabanou - Devaux - Braaten, Didot, Sissoko, Machado - Pentecôte.

    aller bordeaux  tous suporter des girondins de bordeaux 


    votre commentaire
  •  

     

    Modeste signe 4 ans à Bordeaux

     Anthony Modeste à Bordeaux : c'est officiel. L'attaquant niçois s'est engagé pour 4 ans avec les Girondins de Bordeaux. Le montant de la transaction n'a pas officiellement filtré, mais selon les informations qui circulent celui-ci devrait s'élever autour de 3M d'euros, plus une prime à la revente pour l'OGC Nice.


    Modeste portera le numéro 22. L'ancien numéro, entre autre, d'un certain Pedro Miguel Pauleta...


    Bienvenue à Bordeaux Anthony !


    1 commentaire
  •   Anthony Modeste doit passer la traditionnelle visite médicale ce vendredi

    Modeste bientôt officialisé

     Transfert  C'est ce qu'annonce le très bien informé France Football. Le Niçois serait attendu dès demain à Bordeaux pour y parapher un contrat de 4 ans.

    L'attaquant aura la lourde tâche de remplacfer numériquement Chamakh dans l'effectit.


    Modeste a exprimé aujourd'hui sa satisfaction de rejoindre Bordeaux :

    " Je me rendrai à Bordeaux vendredi matin pour passer la visite médicale et signer un contrat de 4 ou 5 ans C'est un soulagement, je suis vraiment très content car j'attends cette conclusion depuis un petit moment. Je remercie les dirigeants niçois qui ne m'ont pas bloqué. Je pense que tout le monde sera satisfait de cette opération. Je ne voulais surtout pas partir comme un voleur, je tenais absolument à ce que l'OGCN y trouve son compte, je n'oublie pas que c'est le club qui m'a formé et qui m'a lancé en pro".


    votre commentaire
  •  

    2010, le cauchemar continue

     


    2010, le cauchemar continue.


    Bordeaux a commencé sa saison comme elle l’avait terminée, très mal. En perdant 1 à 0 face à Montpellier, les girondins enregistrent, déjà, leur première défaite. Jean Tigana et Michel Pavon vont avoir du travail.






    2010, rien ne change.





    On pouvait se réjouir des bons résultats obtenus pendant les matchs amicaux mais force est de constater, que, finalement, rien n’a changé.  Repassé en 4-4-2 avec un milieu en losange après de très long mois sous un 4-5-1 déprimant, le jeu bordelais se voulait théoriquement rapide, vif et à une touche de balle. Il n’en fut rien.
    Le duo Cavénaghi-Gouffran était aux abonnés absents car même si le second a été très volontaire, il n’a finalement été que trop inutile. L’argentin manqua aussi sa rentrée, ne participant quasiment pas au jeu malgré d’incessant décrochages.

    Rarement le plus mauvais bordelais, Plasil ne fut guère inspiré. A sa décharge, il ne pouvait que peu combiner avec Sané, qui ne monta qu’occasionnellement, et souvent, sans succès.
    Gourcuff, encore assez juste, eu du mal à orienter le jeu girondins au long de la partie. Remplacé à la 65ème peu après un gros tacle reçu sur sa cheville, il doit encore monter en puissance.
    Quand au capitaine Alou Diarra, il fut correct en gommant certains errements de sa défense mais n’a pas eu  l’impact qu’on lui connait. La défense « new look » concoctée pour l’occasion ne fut pas autant à la peine que l’on aurait pu le croire, car, même si elle a souffert, finalement, ce ne sera « que » sur coup franc quelle céda. Quels espoirs ?




    Incapables d’accélérer et de créer du mouvement  Bordeaux a les mêmes défauts que la saison précédente. Jean Tigana avait prévenu : cela sera difficile de les corriger, et cela ne se fera pas en 2 mois. 
    A la décharge des bordelais, l’arbitre, M. Ennjimi, ne se distingua pas par son talent. En effet le coup-franc amenant le but montpelliérain est issu d’une grotesque simulation de Souleyman Camara et les girondins auraient pu aussi espérer un pénalty lors d’une faute sur Sané à la 77ème minute.
    Ces erreurs ne sont pas pour autant responsable du nauffrage marine et blanc. En effet bordeaux n’a eu que trop peu d’occasions pour espérer ramener un point. Un poteau de Trémoulinas (12ème) puis un tir de Gourcuff (53ème) sont les seules occasions nettes bordelaises, alors que les hommes de René Girard ont été beaucoup plus dangereux.

    Il est probable que les supporters doivent attendre avant de retrouver une réelle équipe compétitive. Au vu des matchs à venir il va surtout falloir limiter la casse et réussir à sortir de ce jeu stéréotypé. Une chance à saisir pour les jeunes quand on voit les lacunes de certains titulaires.





    votre commentaire
  •  C'est reparti !!! (Montpellier - Bordeaux)

     

     

    Le championnat reprend ses droits pour Bordeaux avec un périlleux déplacement à la Mosson dimanche.

    Une rencontre attendu chez les supporters puisque ce sera sans Chamakh pour la première fois depuis 7 ans !.

    Evidemment, nous le savions depuis longtemps mais l’inconnu réside un peu là et en défense du fait des blessés et des suspendus (Carrasso, Ramé et Planus blessés, Chalmé, Ciani et Henrique suspendus).

    L’attente autour de Cavenaghi est énorme lui qui s’est plaint de ne pas jouer au même titre que Bellion d’ailleurs… Il est important de bien débuter le championnat pour effacer petit à petit le traumatisme de la saison dernière et de profiter en même temps des faux pas de Marseille et Lyon.<o:p></o:p>

    Demain Jean Tigana fera son grand retour dans le championnat de France, plus de 10 années après l’avoir quitté.

    Un retour très attendu, après 3 années passé sous le règne de Blanc qui fut auréolé d’un titre de champion, d’une coupe de la ligue et d’un trophée des champions, avant de partir vivre l’aventure bleu. 

    C’est à Montpellier que Bordeaux reprendra du service, celui qui lui prit le dernier strapontin européen la saison dernière et qui fut la surprise du dernier exercice.

    Mais les Héraultais ont perdu cet été 2 joueurs importants avec les départs de Montano à Rennes et Costa à Valence.

    Leurs parcours européen est déjà terminé après s’être fait sortir par la modeste équipe de Györ cette semaine, une énorme contre performance qui pourrait avoir des conséquences sur le moral des troupes de René Girard… 

    La principale attraction sera Olivier Giroud tout droit venu de la ligue 2 où il finit meilleur buteur la saison dernière. 

    Côté Girondins, les suspendus et blessés sont nombreux avec presque toute la ligne défensive gardien compris ! 

    Le départ de Marouane Chamakh n’a pas « encore » été compensé, et devant Gouffran et Bellion se disputeront la place au côté de Cavenaghi.

    Au milieu, Diarra, Plasil, Gourcuff et Wendel débuteront la rencontre, aucun changement donc dans ce secteur de jeu.

    Celui qu’on suivra avec attention ce nomme Vujadin Savic, le jeune Serbe seul recrue de l’intersaison jusqu’à présent. 

    On attend beaucoup de cette nouvelle saison après la fin de parcours calamiteuse de janvier à mai, on va vite être fixé sur la capacité de ce groupe à réagir, lui qui n’avait pas su le faire dans l’adversité, Tigana aura-t-il suffit à redonner confiance à des éléments en perdition depuis pas mal de temps ?.

    On pense notamment à Cavenaghi, Bellion, Gouffran ou encore Chalmé. Comment l’attaque va-t-elle jouer sans le Marocain parti à Arsenal ?.

    C’est aussi cette même équipe à Chamakh près qui domina la ligue 1 durant 6 mois… Alors quelle visage verra-ton demain et par la suite ? .Autant que question qui se pose actuellement, premier élément de réponse demain contre Montpellier.<o:p></o:p>

    L’équipe Probable : Olimpa - Sané, Savic, Fernando, Tremoulinas – Diarra – Plasil, Gourcuff, Wendel – Cavenaghi, Gouffran ou Bellion


    votre commentaire